Jeudi 2 août 2018 à 21h
Cour du château
Soirée romantique
Boris Berezovsky - piano
Michaël Guttman - violon
Jing Zhao - violoncelle

Tarifs :
Plein tarif : 60€
Tarif réduit : 30€
(Pour les jeunes et étudiants)
  • Boris Berezovsky
    28%ef%80%a207   berezovsky boris 2
    Boris Berezovsky bénéficie d’une réputation de pianiste virtuose, doté d’une finesse et d’une sensibilité uniques.

    Né à Moscou, il étudie au conservatoire avec Elisso Virsaladze et prend des cours particuliers avec Alexander Satz. Il fait ses débuts en 1988 à Londres au Wigmore Hall. Le Times le décrit alors comme « un artiste exceptionnellement prometteur, d’une virtuosité éblouissante et doté d’une énergie formidable ». Deux ans plus tard il remporte la médaille d’or du Concours International Tchaïkovsky à Moscou.

    Boris Berezovsky joue en tant que soliste auprès des plus prestigieux orchestres de notre temps : le Philharmonia de Londres, le Philharmonique de New York, l’Orchestre Santa Cecilia de Rome, l’Orchestre National Symphonique de la Radio Danoise, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre National de Hongrie, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort, l’Orchestre NDR de Hambourg, le Residentie Orkest, les Orchestres Symphoniques de Birmingham, de Dallas et de la BBC, l'Orchestre National de France, l’Orchestre de Paris, ou encore le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin…

    Boris Berezovsky est particulièrement impliqué dans la musique de chambre. Ses partenaires de prédilection sont Vadim Repin, Dmitri Makhtin, Alexandre Kniazev avec lesquels il se présente dans de nombreux festivals européens, dont le Festival de Verbier, Salzbourg ou celui de la Roque d’Anthéron.

    Il est aussi régulièrement invité dans les séries internationales de récitals les plus renommées. Nous pouvons citer la Série Piano de la Philharmonie de Berlin, la Série Internationale de Piano du Concertgebouw et les grandes scènes de concerts telles que le Théâtre des Champs-Elysées à Paris, le Royal Festival Hall à Londres, le Palais des Beaux Arts de Bruxelles, le Konzerthaus de Vienne, le Megaron d’Athènes. En Janvier 2007, une importante Carte Blanche lui a été consacrée à l’Auditorium du Louvre.

    Il a été nommé « Meilleur instrumentaliste de l'année 2006 » lors des BBC Music Magazine Awards.

    En Août 2004, le DVD que le Trio B. Berezovsky, D. Makhtin, A. Kniazev consacre à Tchaïkovski, avec les Pièces pour piano, violon et violoncelle, et le Trio Elégiaque "A la mémoire d'un grand artiste", reçoit le « Diapason d’or ». Il est notamment présenté sur les chaînes de télévisions Arte et NHK au Japon.

    Pour Warner Classics, il enregistre le Trio n°2 de Chostakovitch ainsi que le Trio Elégiaque n°2 de Rachmaninov. De nombreux prix lui sont décernés dont le «Choc de la Musique» en France, le «Gramophone» en Angleterre, et le «Echo Klassik Preis» en Allemagne.

    Boris Berezovsky a une importante discographie. Chez Teldec, il a enregistré l’intégrale des concertos de Beethoven avec l’Orchestre de Chambre de Suède et Thomas Dausgaard, plusieurs sonates et études et pièces solistes de Chopin, Schumann, Rachmaninov, Moussorgsky, Balakirev, Medtner, Ravel ainsi que les Etudes transcendantes de Liszt.

    Son interprétation de la Sonate n°1 de Rachmaninov a reçu la récompense Preis der Deutschen Schallplattenkritik, et son récital Ravel a été spécialement recommandé par Le Monde de la Musique, Diapason, le BBC Music Magazine et The Independent on Sunday.

    Notons aussi chez Mirare, les Préludes, et l'intégrale des Concertos de Rachmaninov enregistrés avec l'Orchestre Philharmonique de l'Oural sous la direction de Dmitri Liss ainsi qu’un CD pour deux pianos avec Brigitte Engerer consacré à Rachmaninov et unanimement acclamé. Un CD Liszt enregistré en public au Royal Festival Hall de Londres et à La Grange de Meslay de Tours. Il participe au disque Saint-Saëns avec Henri Demarquette, Brigitte Engerer et l’ensemble orchestral de Paris sous la direction de Joseph Swensen (CHOC de l’année 2010), et se produit à cette occasion sur la scène du Théâtre des Champs Elysées avec ses partenaires. Dernièrement, le pianiste a enregistré 2 Cds Brahms : le Concerto n°2 avec l’Orchestre de l’Oural et Dmitri Liss et des œuvres à 4 mains avec Brigitte Engerer.
  • Michaël Guttman
    Guttman violin bw
    Le Violoniste belge, Michaël Guttman est admis exceptionnellement au Conservatoire Royal de Bruxelles à l’âge de 10 ans. Ses débuts sur scène à 16 ans en duo avec Jean Pierre Rampal, fut un événement marquant, qui l’a amené à rencontrer ensuite Isaac Stern. Encouragé et aidé par le Maître, il est admis à la Julliard School de New York. Il poursuit ensuite ses études avec Dorothy Delay, le quatuor Julliard et Felix Galimir. Lors de l’Exposition Universelle de Seville en 1992, il est choisi comme soliste pour représenter la Belgique et devient un des solistes les plus en vue dans son pays.
    Ses débuts à Londres, sont rapidement suivis de concerts au Barbican Hall avec le Royal Philharmonic Orchestra et le London Philharmonic Orchestra, et d’enregistrements, avec ces orchestres prestigieux. Michael Guttman se produit désormais à l’international, notamment au Lincoln Center à New York, au Concertgebouw d’Amsterdam, en Asie, en Argentine où il rencontre Astor Piazzolla. Très demandé comme chambriste, il est invité dans de nombreux festivals par notamment, Martha Argerich (Lugano) Yuri bashmet (Elba), Boris Berezovski (Moscou) et est présent également dans de nombreux festivals français comme premier violon du Quatuor Arriaga.
    Assistant du grand compositeur et chef d’orchestre, le regretté Lukas Foss, il développe aussi une activité de chef d’orchestre qui l’amène à collaborer aux Etats Unis avec des musiciens tels que Peter Serkin, Stanley Drucker et Joshua Bell et en Belgique à diriger le Brussels Chamber Orchestra. Sa rencontre marquante avec Piazzolla l’a mené à collaborer avec le bandéoniste français Olivier Manoury.
    Sa collaboration avec le grand compositeur américain Philip Glass résultera en une première de son double concerto pour violon et Violoncelle avec le Dallas Symphony au Carnegie Hall de NY en 2012. Il se produira également avec le Hong-Kong Philharmonic, le Royal Flanders Philharmonic et le Seoul Philharmonic.
    Suivant les pas de son mentor Isaac Stern, son enregistrement remarqué de concertos de compositeurs israéliens avec le London Philharmonic et le regretté David Shallon a mené Guttman à jouer avec de nombreux orchestres en Israël.
    Il attache parallèlement une grande importance à aider les plus jeunes et collabore de ce fait avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Bruxelles, ainsi qu’avec la Julliard School à New-York. Michaël Guttman dirige également le festival « Pietrasanta in Concerto », en Toscane, qui en seulement 4 ans s’est imposé comme un événement de haut niveau artistique et a créé La Camerata de Paris.
Push