Book
RÉSERVEZ VOS PLACES
Samedi 13 Août 2016
Karine Deshayes, Delphine Haidan, Tristan Pfaff
SOIRÉE DE GALA «HEROÏNES D'OPERA»
Karine Deshayes, Victoire de la Musique Classique 2016, s'associe à Delphine Haidan pour créer «Héroïnes d’Opéra» : Deux célèbres mezzos françaises, dont les carrières internationales les conduisent à se produire régulièrement sur les plus grandes scènes d’Opéra. Cette fois, elles abordent en complices, un vaste répertoire de mélodies, de lieder, de duos et d'airs d'opéras, de Haendel à Massenet, en passant par Rossini, Mozart, Berlioz, Tchaïkovski et Delibes. Avec passion et humour, nos cantatrices parcourent tous les registres, du plus sérieux au plus comique ! Une soirée de gala pour conclure l’édition 2016 du festival les Nuits du Château de la Moutte.
Plein tarif : 60€
Tarif réduit : 30€
(pour les jeunes et étudiants)
Réserver
Château de la Moutte
Accès
Arrow link back Retour
au programme
K deshayes
Karine Deshayes

Karine Deshayes intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Mireille Alcantara, après avoir obtenu une licence de musicologie à la Sorbonne. Elle suit les master-classes de Régine Crespin, et rejoint la troupe de l’Opéra de Lyon où elle interprète entre autres les rôles de Cherubino (Le Nozze di Figaro), Stephano (Roméo et Juliette) et Rosina (Il Barbiere di Siviglia). Sa carrière se développe rapidement. Dès 2002, elle chante à l’Opéra de Paris dans Rusalka, puis elle se produit au Festival de Salzburg dans Die Zauberflöte (Deuxième Dame) sous la direction de Riccardo Muti, et en 2006 elle fait ses débuts au Metropolitan de New-York dans le rôle de Siebel (Faust).

Son répertoire comprend de nombreux rôles : Cenerentola, Elena (La Donna del Lago), Isolier (Le Comte Ory), Cendrillon, La Navarraise, Charlotte (Werther), Poppea (L’Incoronazione di Poppea), Sesto (Giulio Cesare), Dorabella (Cosi fan Tutte), Sesto (La Clemenza di Tito), Fenena (Nabucco), Carmen, Urbain (Les Huguenots), Nicklausse (Les Contes d’Hoffmann), Adalgisa (Norma), Isoletta (La Straniera) ou encore Roméo (I Capuleti e i Montecchi).
La carrière de Karine Deshayes s’est à la fois développée à l’Opéra de Paris (Garnier et Bastille), en province (Toulouse, Avignon, Lyon, Marseille, Strasbourg, Nancy, Bordeaux, Tours, Orange…) ainsi qu’à l’étranger (Met de New York, San Francisco, Teatro Real de Madrid et Liceu de Barcelone).
Plus récemment, elle a chanté le rôle-titre de Cenerentola à l’Opéra de San Francisco et de Belle Hélène à Toulon ainsi qu’à Tours. Elle est également Nicklausse au Metropolitan Opera sous la direction de James Levine, Donna Elvira (Don Giovanni) à l’Opéra de Paris et Elisabetta (Maria Stuarda) en Avignon.

Elle se produit également en récital et en concert, sous la direction d’Emmanuelle Haïm, Emmanuel Krivine, David Stern, Kurt Masur, Louis Langrée, Myun-Whun Chung et Josep Pons.
Karine Deshayes a remporté le Premier Prix du Concours des Voix Nouvelles en 2002 et les Victoires de la Musique, catégorie artiste lyrique en 2011 et en 2016.

Parmi ses projets, Carmen à l’Opéra d’Avignon et les rôles d’Adalgisa (Norma) au Teatro Real de Madrid ainsi que de Concepción (L’Heure Espagnole) en version de concert à Bordeaux. Elle reprendra également celui de Roméo (I Capuleti e i Montecchi) à l’Opéra de Marseille et chantera pour la première fois les rôles-titres d’Armida dans l’œuvre de Rossini à l’Opéra de Montpellier et d’Alceste à l’Opéra de Lyon.

Plus
Minus
Delphine haidan.
Delphine Haidan

Dephine HAIDAN est une artiste accomplie dont la carrière se partage entre l'opéra et le récital. C'est ainsi qu'elle a participé à de nombreuses productions à l'Opéra de Paris, parmi lesquelles on peut citer Carmen ( Mercedes), Les Contes d'Hoffmann (La Muse-Nicklausse), Don Giovanni ( Zerlina), L'Enfant et les Sortilèges (La Chatte - l'Ecureuil).

On a également pu l'entendre au Théâtre des Champs-Élysées, à l'Opéra Comique, au Capitole de Toulouse, au Grand Théâtre de Bordeaux, à l'Opéra National du Rhin, à l'Opéra d’Avignon et au Grand Théâtre de Tours.
Sa carrière s'est parallèlement développée a l'étranger : Festival de Glyndebourne, .Musikverein et Konzerthaus de Vienne, Maestranza de Séville, Royal Albert Hall de Londres, Dresde, Santander, Tel-Aviv, Lisbonne, Barcelone,Gand, Anvers, Bruxelles, Rotterdam, Edimbourg, Glasgow, Moscou, Tokyo et Bogota.

Parmi ces récents engagements citons Madame Butterfly (Suzuki) à Tours et Avignon, La Vie Parisienne (Metella) à Strasbourg, Les Contes d'Hoffmann ( La Muse et Nicklausse) à Zurich, La Damnation de Faust ( Marguerite) à Moscou, Ariane et Barbe Bleue (La nourrice) à la Salle Pleyel et à l'Auditorium de Dijon. Françoise de Rimini d'Ambroise Thomas ( Ascanio) a l'Opéra Théâtre de Metz. Geneviève dans Pelleas et Mélisande a Tokyo.

Elle a travaillé avec des chefs tels que Michel Plasson, James Conlon, Neeme Jarvi, John Nelson, Ivor Bolton, Myung-Whun Chung, Kent Nagano, Jesus Lopez Cobos, Emmanuel Krivine, Vladimir Fedosseiev, Edo de Waart, Christophe Rousset, Emmanuelle Haim, William Christie, Charles Dutoit, Alain Lombard, Nikolaus Harnoncourt, Christian Arming et Michael Boder.

En concert elle a récemment chanté le Requiem de Mozart a la Philharmonie de Paris, Le Miroir de Jésus d'André Caplet à Notre Dame de Paris avec l'Orchestre Philharmonique et la Maîtrise de radio France dirigés par Sofi Janin, la Neuvième symphonie de Beethoven, et La Petite Messe Solennelle de Rossini au Corum de Montpellier, L'Enfance du Christ à Nantes et à Moscou sous la direction de Vladimir Fedossieiv. Elle a aussi chanté Les Nuits d’Été au festival de l'Epau, ainsi que Shéhérazade de Ravel, Le Poeme de l'Amour et de la Mer, et Le Chant de la Terre.
En mai 2016, elle se produit dans l’Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel (rôles de la maman, de la tasse chinoise, de la libellule) à la Scala de Milan sous la direction de Marc Minkowski.

En récital elle se produit avec les pianistes François Chaplin, Johan Farjot, et Hervé Billaut, les violoncellistes François Salque, Henri Demarquette Xavier Philipps, Nicolas Dautricourt et Marianne Piketti ainsi que l'ensemble Contraste et les quatuors Voce, Parisii et Chiligirian.

Delphine Haidan est titulaire d'une maîtrise de musicologie à la Sorbonne, d'un Prix au CNSM de Paris et de nombreux Prix de différents concours internationaux.

Nommée aux Victoires de la Musique, elle a participé à plusieurs disques, dont Lakmé paru chez Emi, sous la direction de Michel Plasson, et Carmen enregistré pour Decca avec Myung-Whun Chung.

Parmi ses projets citons Suzuki à Reims, les Kindertotenlieder sous la direction de Mathieu Herzog ainsi que de nombreux concerts et récitals.

Elle est par ailleurs Marraine vocale et administratrice de l'Association Music'O Séniors.

Plus
Minus
Pfaff
Tristan Pfaff

"Tristan Pfaff joue simple, sans encensoir, sans douleur exarcerbée... Il colore les voix et chante la main gauche d'une façon naturelle... Perfection pianistique... Bon sang, quel pianiste !" Alain Lompech, Diapason Tristan Pfaff est un invité régulier des scènes les plus prestigieuses : festivals d’Auvers-sur-Oise, les Folles Journées, Heidelberg, Nohant, la Roque d’Anthéron, Liszt en Provence, les Serres d'Auteuil, les Musicales du Golfe, Menton, Pablo Casals, Orangerie de Bagatelle, Cité de la Musique, Victoria Hall, Salle Gaveau, Petit Palais, Salle Cortot, Hôtel Matignon, théâtre du Ranelagh... Il s’est produit en soliste avec l’Orchestre national de France, le BBC Scottish Symphony Orchestra, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre de Massy, l’Orchestre philharmonique européen, l’Ensemble orchestral de la Baule, l’Orchestre de chambre d’Arménie… Tristan Pfaff connaît un succès grandissant auprès du public. Invité du petit écran dans la "Boîte à Musique" de Jean-François Zygel et de "Vivement Dimanche" chez Michel Drucker, il se fait remarquer par son jeu unique et sa grande virtuosité. Après un premier disque («live » à Auvers-sur-Oise) sorti en 2010 chez DiscAuvers, il enregistre deux albums chez le label Aparté, l'un en 2011, à l'occasion de l'année Liszt officielle, l'autre en 2013, consacré à Schubert. Son nouveau CD «Piano Encores » sorti en avril 2015 lui a valu l’ovation du public à la Salle Gaveau lors du concert de présentation qu’il a donné à guichet fermé. Tristan Pfaff est lauréat du Concours Long-Thibaud, Révélation Classique de l’ADAMI, et lauréat de la Fondation Banque Populaire, et artiste associé aux programmes Génération Spedidam.

Plus
Minus