Book
RÉSERVEZ VOS PLACES
Vendredi 9 Août 2019
Daniel Lozakovich, Vladimir Spivakov, Moscow Virtuosi Chamber Orchestra
Les Grands solistes russes
Une soirée exceptionnelle qui réunit deux immenses violonistes et un orchestre prestigieux.
Daniel Lozakovich – dix-huit ans – ne recule devant aucun défi : surnommé « l’archet prodige », auréolé d’une reconnaissance suscitée par une technique magistrale,
le très précoce musicien suédois réunit tous les contours de la virtuosité.
Son mentor Vladimir Spivakov, est une légende du violon et de la direction d'orchestre.
Élève de Yuri Yankelevitch aux côtés du légendaire David Oistrakh, il est l'un des plus
grands violonistes du XXe siècle.

*Cette soirée est placée sous le parrainage exclusif d’Aline Foriel-Destezet.
Baсh. Concerto pour 2 violons et orchestre en ré mineur BWV 1043
Baсh. Concerto pour violon et orchestre en la mineur BWV 1041
***
Tchaïkovsky. Sérénade pour cordes en do majeur op.48
Plein tarif : 60€
Tarif réduit : 30€
(pour les jeunes et étudiants)
Réserver
Cour du Château
Accès
Arrow link back Retour
au programme
73042891 lozakovich daniel1 c lev efimov deutsche grommophon1 opt
Daniel Lozakovich

Ce n’est que par hasard que Daniel Lozakovich, né en Suède en 2001, a commencé à jouer du violon à l’âge de six ans : ses parents, qui n’étaient pas des musiciens, ont envoyé Daniel dans une école de musique où il a résolument choisi le violon comme son instrument. Après son tout premier cours, son professeur l'a déclaré exceptionnellement talentueux et deux ans plus tard, il faisait ses débuts avec les Virtuoses de Moscou et Vladimir Spivakov. Dans les années qui suivirent, ses concerts et ses nombreuses participations à des concours primés attirent l'attention d'initiés du secteur et lui valurent des bailleurs de fonds de premier plan : Valery Gergiev l'invita à se produire en solo dès 2015. Concerts avec, entre autres, Andris Nelsons Semyon Bychkov, Hartmut Haenchen et Robin Ticciati ont suivi.
À l’âge de 15 ans, Daniel Lozakovich signe un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon en vue d’une collaboration au long terme. Le 8 juin 2018, le label jaune sort son premier enregistrement des concertos pour violon n° 1 & 2 et la Partita n°2 de Bach avec le Kammerorchester des Symphonieorchesters des Bayerische Rundfunks ; ce qui lui donne l'occasion de présenter sa pensée musicale à un public plus large. Le choix de Bach met en lumière un compositeur dont la musique, selon Lozakovich, montre vos vraies couleurs en tant que musicien, car il est impossible de se cacher derrière les notes. Ce qu'il n'a pas besoin de faire : qu'il collabore avec l'orchestre de chambre de la Bavarian Radio Symphony Orchestra dans les Premier et Deuxième Concertos pour violon de Bach ou qu'il joue du violon seul dans la Deuxième Partita, le premier enregistrement de Lozakovich témoigne de son enthousiasme et de ses aptitudes pour la musique de chambre. En jouant avec Ivry Gitlis, Daniel Hope et Martin Fröst, il l'a également prouvé sur scène.
En dépit d'être un musicien talentueux, Daniel Lozakovich est également ouvert au monde au-delà de la musique et a de nombreux intérêts. Bien que sa carrière de joueur de tennis ait été annulée et qu'il poursuive ses études à l'école de Genève, il reste un passionné de sport, avec un amour particulier pour le football et la boxe. Il a autant de temps pour les Beatles, Eric Clapton et Django Reinhardt que pour Bach, Beethoven ou Bartók. Il est décontracté face à son propre développement, préférant étudier et consolider correctement son répertoire et l'élargir uniquement lorsqu'il se sent prêt. En tant que jeune musicien qui sait comment communiquer ses intérêts musicaux avec assurance et style, Daniel Lozakovich est certainement à surveiller - et bien plus qu'un prodige de l'adolescence.
- Deutsche Grammophon -

Plus
Minus
2 spivakov credit dmitriy isxakov   copie
Vladimir Spivakov

L’illustre violoniste et chef d’orchestre Vladimir Spivakov a exprimé ses talents divers dans l’art de la musique ainsi que dans d’autres domaines de la vie publique. En tant que violoniste, il a suivi l’enseignement remarquable du célèbre professeur Youri Yankelevitch au Conservatoire de Moscou, tout en bénéficiant de l’influence considérable de David Oïstrakh. Jusqu’en 1997, Vladimir Spivakov a joué un violon de Francesco Gobetti, offert par Mr Yankelevitch. À partir de 1997, il joue un Stradivarius, transmis par des mécènes admirateurs.
Vladimir Spivakov remporte de nombreux prix aux concours internationaux les plus prestigieux : Long-Thibaud à Paris, Paganini à Gênes, concours à Montréal, Tchaïkovski à Moscou.
En 1979, il fonde un orchestre de chambre, « Les Virtuoses de Moscou » et en devient le directeur artistique, chef et soliste. Il a appris l’art de la direction avec Israel Gusman, Leonard Bernstein et Lorin Maazel.
Vladimir Spivakov s’engage également dans la vie publique et des actions humanitaires. En 1994, il crée la Fondation internationale de bienfaisance Vladimir Spivakov qui cherche et soutient les jeunes talents. La Fondation organise de nombreux concerts et expositions en Russie et à l’étranger. Depuis 1994, plus de 50 000 enfants sont passés par la Fondation. En 2010, il reçoit une récompense pour la création de sa Fondation par le gouvernement de la Fédération de Russie.
En 2003, Vladimir Spivakov devient directeur artistique et chef principal de l’Orchestre National Philharmonique de Russie qu’il fonde, ainsi que président de la Maison Internationale de la Musique de Moscou. À partir de 2011, il est membre du Conseil de la culture et des arts auprès du Président de la Fédération de Russie.
La vaste discographie du Maestro Spivakov en tant que soliste et chef d’orchestre comprend plus de 50 CD, sous les labels : BMG Classics, RCA Red Seal et Capriccio. Ses albums ont reçu les plus hautes récompenses de la presse musicale internationale.
Sa contribution au rayonnement de la musique et de la culture est mondialement reconnue. Vladimir Spivakov est décoré par les ordres dans de nombreux pays comme la Russie, l’Arménie, la Biélorussie, la Bulgarie, la Géorgie, l’Italie et la France. En 1999, il est nommé Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, en 2000 il est élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur et, en 2010, au grade d’Officier. En 2006, Vladimir Spivakov est désigné « artiste de la paix » par l’UNESCO, en 2009, il est décoré par la médaille d’or Mozart de l’UNESCO. En 2012, pour ses actions humanitaires, Vladimir Spivakov reçoit le Prix d'État de la Fédération de Russie (comme le roi d’Espagne Juan Carlos Ier et le président Jacques Chirac).

Plus
Minus