Book
RÉSERVEZ VOS PLACES
Dimanche 11 Août 2019
Alexei Volodin, Henri Demarquette
Duo de Prestige
Alexei Volodin fait partie des princes du piano auquel la presse internationale reconnaît
une technique époustouflante et le qualifie « d’envoûtant magicien des tonalités ».
À ses côtés, le violoncelliste français Henri Demarquette qui joue un violoncelle d’Antonio Stradivarius de 1725.
Un duo magistral avec deux fortes personnalités du monde musical d’aujourd’hui.

*Cette soirée est placée sous le parrainage exclusif de M. et Mme Francis Minkoff
Plein tarif : 60€
Tarif réduit : 30€
(pour les jeunes et étudiants)
Réserver
Cour du château
Accès
Arrow link back Retour
au programme
Alexei volodin high res 5   credit marco borggreve
Alexei Volodin

Né en 1977 à Saint Pétersbourg, Alexei Volodin a suivi dès l'âge de 10 ans des cours à l'Académie de musique Gnessine de Moscou. A 17 ans, il poursuit sa formation auprès d'Elisso Virsaladzé au Conservatoire de Moscou. En 2001, il poursuit ses études à l'International Piano Academy du Lac de Come et obtient une reconnaissance internationale après sa victoire au Concours Géza Anda de Zurich en 2003.
Il fait partie des pianistes les plus remarquables de sa génération. La presse internationale lui reconnaît une technique époustouflante et le qualifie d'envoûtant magicien des tonalités et d'interprète de premier plan.
Alexei Volodin fera ses débuts avec l'Orchestre Symphonique de Montréal et l'Orchestre Symphonique d'Anvers, retrouvera les orchestres nationaux de Russie et de Chine NCPA, et le Festival de Gergiev avec l'Orchestre du Mariinsky. Il a notamment fait ses débuts aux BBC Poms avec le London Symphony Orchestra, et avec le NHK Symphony Orchestra, le Mariinsky Orchestra, le Rotterdam Philharmonic Orchestra, l'Orchestra del Teatro di San Carlo, l'Orchestre symphonique national danois et l'Orchestre de la Suisse Romande, sous les directions de Kent Nagano, Alexandre Vedernikov, Valery Gergiev, Vladimir Ashkenazy, Vladimir Fedoseyev, Dima Slobodeniouk et Jonathan Nott.
Il a récemment joué avec le SWR Sinfonieorchester et Pietari Inkinen, l'Orchestre Symphonique de la Radio Nationale Polonaise avec Alexander Liebreich, et avec l'Ochestre National Russe dirigé par Mikhail Pletnev.
On a pu l'entendre en récital au Wigmore Hall, au Wiener Konzerthaus, au Concertgebouw d'Amsterdam, au LSO St. Luke's, au Palau de la Musica de Barcelone et au Théâtre Mariinsky. Il apparaît régulièrment à la Philharmonie de Paris, à l’International Piano Series de Londres, à l'Alte Oper de Francfort, au Herkulessaal de Munich, à la Tonhalle de Zurich et l'Auditorio Nacional de Musica de Madrid.
Musicien de chambre, il se produit avec le Quatuor Borodin, Janine Jansen, Julian Rachlin Mischa Maisky et Sol Gabetta, ainsi que le Quatuor Modigliani, le Cuarteto Casals et le Quatuor Cremona.
Alexei Volodin est l'invité régulier de grands festivals : Festival Bad Kissingen Sommer, La Roque d'Anthéron, Rencontres Musicales d'Evian, Festival la Folle Journée de Nantes, Festival des Nuits Blanches à Saint-Pétersbourg, Festival International de S. Magnus et Pâques à Moscou.
Le dernier album d'Alexei Volodin avec le Label Mariinsky est le Concerto pour piano n°4 de Prokofiev, dirigé par Gergiev. Son disque solo de Rachmaninov est sorti en 2013 (Challenge Classics). Il a également enregistré un album solo de Schumann, Ravel et Scriabine, et son disque Chopin a remporté un "Choc" de  Classica et a reçu "cinq étoiles" de Diapason.

Plus
Minus
Moutte2019 demarquette 400x400px
Henri Demarquette

« Musicien passionné et personnalité aux facettes multiples, Henri Demarquette joue du violoncelle comme on embrase une forêt profonde ; pas un de ses coups d'archet ne laisse indifférent car il réveille l'inconscient de la musique » O. Bellamy (Le Monde de la Musique).
Entré à 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Henri Demarquette étudie avec Philippe Muller et Maurice Gendron. Il obtient le Premier Prix à l’unanimité à sa sortie d’étude. Il travaille ensuite avec Pierre Fournier et Paul Tortelier, puis avec Janos Starker aux États-Unis. À 17 ans, il se produit en récital au Théâtre du Châtelet et attire l’attention de Lord Yehudi Menuhin, qui l’invite à partir en tournée avec lui dans le Concerto pour violoncelle de Dvorak. En 2005, il reçoit le Prix des jeunes musiciens de la Fondation Simone et Cino del Duca, décerné par l'académie des Beaux-Arts.
Sa carrière prend alors un tournant international, il se produit avec les plus grands orchestres français et étrangers, notamment les orchestres nationaux de France et de Bordeaux Aquitaine, le Paris Orchestral Ensemble, les symphoniques de Tokyo et Varsovie, le Neue Philharmonie Westphalen, le London Philharmonic et le Vienna Chamber Orchestra.
Il joue également en compagnie de ses partenaires pianistes privilégiés : Boris Berezovsky, Michel Dalberto, Jean-Bernard Pommier, Fabrizio Chiovetta, Vanessa Benelli-Mosell, Jean-Frédéric Neuburger ; et se produit en quatuor à cordes aux côtés d'Augustin Dumay, Svetlin Roussev et Miguel da Silva depuis 2015.
Sa créativité et son ouverture d’esprit se manifestent à travers les nombreux projets parallèles qu’il mène. Il monte en 2014 un programme éclectique s’étendant de Bach à Galliano en duo avec l’accordéoniste Richard Galliano, et crée l’œuvre « Contrastes » pour accordéon, violoncelle et orchestre, avec l’Orchestre royal de chambre de Wallonie. La même année, il est l'initiateur de « Vocello », une formation originale pour violoncelle et chœur a capella avec l'Ensemble Vocal Sequenza 9.3. dirigé par Catherine Simonpietri. Il est également le créateur du Concerto pour violoncelle de Michel Legrand, qui fait l'objet d'un enregistrement sous le label Sony avec l'Orchestre philharmonique de Radio-France, dirigé par Mikko Franck. Sa curiosité naturelle l’amène à jouer régulièrement de la musique contemporaine et à travailler avec les compositeurs actuels : Olivier Greif (Concerto “Durch Adams Fall”), Pascal Zavaro (Concerto), Eric Tanguy (Nocturne), Florentine Mulsant (Sonate) and Alexandre Gasparov (Nocturne).
Henri Demarquette joue « le Vaslin », violoncelle crée par Stradivarius en 1725 et confié par LVMH/Moët Hennessy Louis Vuitton. Son archet est un Persois datant de 1820.

Plus
Minus